SURDITE - PRESBYACOUSIE - HYPERACOUSIE

10. Qu'appelle-t-on une surdité de transmission ?
Il s'agit d'une surdité d'ordre mécanique due à une lésion de l'oreille moyenne ou de l’oreille externe. Elle peut être corrigée par un traitement médical ou chirurgical, ou encore compensée par une prothèse auditive.

11. Qu'appelle-t-on une surdité de perception ?
La surdité de perception, également appelée surdité neurosensorielle, résulte du dysfonctionnement de l’oreille interne ou du nerf
auditif.

12. Qu'est-ce que l'hyperacousie ?
L'hyperacousie est une hypersensibilité aux sons avec une intolérance aux bruits forts, en particulier aux bruits aigus. Lorsque
l’hyperacousie est grave, c’est une affection douloureuse et handicapante. L'hyperacousie, qui est de règle dans les surdités de perception, est généralement bien corrigée par le port des aides auditives.

13. Est-ce qu'un bouchon de cérumen peut être la cause d'une baisse de l'audition ?
Le cérumen est une matière sécrétée par les glandes sébacées et apocrines dans le conduit auditif. Il est normalement évacué naturellement. Cependant, il arrive qu’il s'accumule et sèche, formant un bouchon qui peut gêner le passage des ondes sonores et provoquer une diminution de l'acuité auditive.

14. Peut-on devenir sourd brutalement ?
Oui cela peut arriver, à la suite d’un traumatisme sonore aigu, comme une déflagration, un concert exagérément amplifié, du fait
d’un accident vasculaire cérébral, ou d’une paralysie faciale « a frigore ». Un traumatisme crânien ou facial, avec fracture du rocher, peut être cause de l’apparition d’une brusque surdité. Cependant, le plus souvent, il n’y a pas d’étiologie retrouvée.

15. Que faire en cas de l’apparition brutale d’une surdité ?
A la suite de l’exposition à des sons trop intenses, de toute autre cause connue, ou sans cause apparente, une personne n’entend plus, ou très mal, comme « dans du coton ». Il faut dans ce cas consulter en urgence un médecin ORL. Bien que cette situation soit parfois irréversible, et que dans d’autres cas on puisse la voir régresser spontanément, un traitement par caisson hyperbare, ou par corticoïdes à haute dose peut se révéler efficace, à la condition d’avoir été instauré sans délai.

16. Qu’appelle-t-on presbyacousie ?
On appelle presbyacousie la baisse de l’audition liée à l’âge. Elle s’installe souvent progressivement et insidieusement, à partir de la cinquantaine, si bien que l’entourage s’en rend compte avant l’intéressé lui-même. La personne concernée a souvent, au début, du mal à accepter cette manifestation du vieillissement. Le port d’appareils de correction auditive permet d’aider à la compensation de ce trouble. Mais lorsqu’elle n’est pas appareillée, elle en vient à perdre progressivement le fil de la conversation, et à s’exprimer de façon inopportune « à côté de la plaque ».

17. Quels sont les premiers signes d'une baisse de l'audition liée à l’âge ?
Un des premiers signes de la baisse de l’audition liée à l’âge ou presbyacousie est la mauvaise compréhension de la parole, la
personne concernée dit : « j’entends mais je ne comprends pas » ; la gêne est plus importante lorsque l’interlocuteur est dans une autre pièce, ou lorsque des bruits ou de la musique sont mêlés aux voix, ou lorsque plusieurs individus parlent en même temps. L’écoute de la radio et de la télévision étant rendues plus difficile, la personne concernée règle le niveau sonore de manière anormalement élevé. N’ayant plus le contrôle de son niveau d’élocution, elle parle souvent trop fort.

18. La baisse de l'audition s’installe-t-elle en progressive ?
Elle peut être progressive, voire très lente, en particulier dans la presbyacousie, ou lorsqu’elle est due à une exposition prolongée à un niveau sonore trop élevé (maladie professionnelle). Cependant, elle peut être brutale dans le cas d'un traumatisme sonore aigu, ou d’un accident vasculaire cérébral, ou survenant à la suite d’une fracture du rocher. Certaines affections comme la méningite peuvent provoquer une surdité d’installation rapide.

19. La presbyacousie peut-elle être héréditaire ?
Il y a un facteur génétique important dans l’apparition de la déficience auditive, mais il ne s’agit pas réellement d’une affection héréditaire.

20. Peut-on retarder le processus de vieillissement de l'oreille ?
Le vieillissement de l’oreille est inévitable et irréversible. Sa précocité d’apparition est, entre autres causes, liée en grande partie à un facteur génétique qui échappe à tout contrôle. On peut cependant conserver plus longtemps une bonne oreille en évitant les niveaux sonores trop élevés. Le traitement de certains troubles circulatoires peut être également bénéfique.

21. Les deux oreilles vieillissent-elles de la même manière ?
La baisse de l’audition due au vieillissement ne touche pas toujours les deux oreilles de la même façon. Seul un bilan auditif permet de définir avec précision la perte auditive de chaque oreille.

21 bis. Lorsqu'on commence à avoir du mal à suivre une conversation dansun milieu bruyant, est-ce le signe que l'audition baisse ?
Il s’agit effectivement souvent des premières manifestations de la presbyacousie.

22. Pourquoi parle-t-on plus fort lorsque que l'on commence à entendre mal ?
Le niveau de la voix est normalement contrôlé par l’oreille, par le phénomène du feed-back. Quand l’audition diminue, la voix, qui n’est plus contrôlée, devient plus forte. Il arrive aussi que, voulant corriger, la personne devenue malentendante parle d’une voix trop faible.

Lire la brochure Questions-Reponses sur l'audition